Archives pour la catégorie Non classé

IMPORTANT: Pétition pour le maintien des écoles maternelles

dessin1.gif

D’ici 2 ans les écoles maternelles risquent d’être fermées. Les GS seront rattachées au primaire et ils auront encore une année pour apprendre ce qui, aujourd’hui les prépare en 3 ans au CP! Il faut à tout prix réduire le nombre d’enseignants! Faut-il vraiment que ce soit au dépend de nos enfants?

Que deviendront d’ailleurs vos enfants jusqu’à leur 5 ans? Et bien, ils pourront intégrer un jardin d’enfants, géré par les communes  (une crèche ou garderie, quoi!) qui sera financé soit par les parents (en Allemagne le Kindergarten coûte entre 100 et 150 euros par mois), soit par la commune ( ne serait-ce pas à ce moment le contribuable qui paiera??? chouette pour ceux qui ne paient pas > > d’impôts, ils ne seront pas concernés).
C’est pourquoi, il faut que tout le monde se mobilise et signe le manifeste « Oui à l’école maternelle française »

Signé le et envoyer l’adresse à tous ceux que vous connaissez autour de vous.

http://marnesia.free.fr/phpPetitions/index.php?petition=2_

Diffusez et faites signer ce manifeste le plus largement,  le plus rapidement et le plus loin possible autour de vous…
*Mobilisons-nous pour l’école maternelle*

09dessinsenfantsroms.jpg

Fleurs de mai

 

 
un p’tit click pour agrandir

 

 

rose jaune rose rouge rose pivoine

petites roses rose rouge fleur orange

fleurs blanches dipladénia chèvre feuille

potentille capucine dalhia

 

 

 

 

La générosité

 terre

C’est souvent l’amitié qui fait naître et qui nourrit et entretient les plus beaux sentiments de générosité dont le coeur humain est capable

Jean Boccace

Moulin tu dors ?

 Moulin de Dosches

  Histoire du moulin à vent… de Dosches

 http://moulindedosches.free.fr/

Vue du moulin

L’amour en un dieu imaginaire varie selon la somme de nos satisfactions et insatisfactions comme un moulin à vent tournique ses ailes quand Dieu le veut.

(Dominique Blondeau)

Jardin botanique

Marnay sur Seine, le plus jeune des jardins botaniques de France

http://www.jardin-botanique.org/

La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle possède le secret du bonheur, et nul n’a su le lui ravir.

Georges Sand

Jardin botanique
Album : Jardin botanique

13 images
Voir l'album

un p’tit click sur la photo :-)

 

A bientôt

Hé oui, il est tant de partir,  je vous quitte deux semaines

quelques p’tites photos de mon jardin .

un p'tit coin   mélange de couleurs   mélange de fleurs

rose   rose rouge   rose rouge

oeillets d'Inde nains   dahlia nain    fleurs violettes

impatience   capucine   bignone

fleur de concombre   fleur d'haricot vert   fleur de courgette

bisous.gifalice3.gif

Il sera toujours là

Michel Serrault

Aurais-je un jour la possibilité d’exercer un métier qui ne me ferait pas perdre le goût de m’amuser ?

Je n’ai plus peur de la mort depuis que je sais que ne serais pas le premier à passer par là.

Si je ne suis pas devenu prêtre, c’est à cause des voeux de chasteté.

Si l’acteur ne bouscule pas la réalité pour aller plus loin dans les émotions ou dans le rire, ce n’est plus un artiste.

Le rire doit être construit, basé sur la réalité de la vie, sur des faits communs. La folie, oui, mais avec un cadre.

Un acteur est quelqu’un qui doit inventer, se laisser porter par son invention. Il est essentiel de donner un plus, de ne pas se contenter d’être un serviteur aveugle et ignare.

Poiret et Serrault

(théâtre)

La Cage aux Folles, Michel Serrault, Jean Poiret et Pierre Mondy

« Les robes de Serrault ne vont pas… la perruque non plus, d’ailleurs… Excuse-moi, Michel, mais tu es trop belle, on dirait Edwige Feuillère. Il faut tout refaire. »
« Tu veux que je ressemble à Yvette Horner, c’est ça ? » interroge Serrault, faussement indigné.
« Rassure-toi, tu n’es pas obligé de te mettre à l’accordéon ! »

Le papillon

Le papillon

Grand collectionneur, Julien se lance à la recherche de l’Isabelle, un papillon de nuit dont la beauté n’a d’égale que la rareté. Un périple de rêve dans les montagnes du Vercors. Mais c’est compter sans Elsa, une fillette de huit ans délaissée par sa mère, qui, sans le dire, a décidé de faire partie du voyage…

« Va où ton cœur te porte » Susanna Tamaro

« Le papillon » est un voyage au cœur de la vie pour deux générations qui vont finir par se rapprocher : pas à pas, ils vont se chercher, se trouver, devenir inséparables. L’un se voit porté aux nues par les yeux émerveillés d’une petite fille qui boit les paroles de « son Papy », l’autre voit en ce vieux Monsieur celui qu’elle aimerait tant appeler « Papy, son Papy ». Il faut dire que Julien, finalement, se révèle être le « Papy » qu’on voudrait tous avoir, malgré ses airs bougons, sa mine renfrognée et son côté pince-sans-rire. Et comment ne pas se laisser attendrir par cette fillette qui pose dix mille questions, qui sort des « Pourquoi? » à tout bout de champ.

Michel Serrault

123

Auteur :

alicee

Ligue française contre la sclérose en plaque

Ligue française contre la sclérose en plaque

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

clin d’oeil

clin d’oeil

Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Temps chez Alice

Le pays d’Alice

Les visites d’Alice

outils webmaster

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


puysan |
chezjules |
flores |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Didd
| fun top super coi !!
| PAWÔL VWÊ