Archives pour la catégorie Poésie



Pour Toi Mon Amour

perceneige

 

Je suis allé au marché aux oiseaux
Et j'ai acheté des oiseaux 
                  Pour toi 
                mon amour 
Je suis allé au marché aux fleurs 
       Et j'ai acheté des fleurs 
                  Pour toi 
                mon amour 
Je suis allé au marché à la ferraille 
       Et j'ai acheté des chaînes 
            De lourdes chaînes 
                  Pour toi 
                mon amour 
Et puis je suis allé au marché aux esclaves 
                  Et je t'ai cherchée 
           Mais je ne t'ai pas trouvée 
                mon amour
 
Jacques Prévert
 
  crocus

Le cancre

  

l'enfant

 

 Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu’il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec des craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.

Jacques Prévert

Tristesse

 

tristesse 

 J’ai perdu ma force et ma vie,
Et mes amis et ma gaieté;
J’ai perdu jusqu’à la fierté
Qui faisait croire à mon génie.

Quand j’ai connu la vérité, j’ai cru que c’était une amie;
Quand je l’ai comprise et sentie,
J’en ai été dégoûté.

Et pourtant elle est éternelle,
Et ceux qui se sont passés d’elle
Ici bas ont tout ignoré.

Dieu parle, il faut qu’on lui réponde.
Le seul bien qui me reste au monde
Est d’avoir quelques fois pleuré.

Alfred de Musset

Si tu veux vivre encore un peu

 femme 

 

Si tu veux vivre encore un peu

Ravale ta rancune

Envers chacun, envers chacune

Qui a fait transpirer tes yeux:

Car bien souvent le temps efface

De tes tristesses maintes traces!

 

Si tu veux vivre encore un peu,

Fais abstractions de tes déboires

Qui obscurcissent ton histoire

Et te ronge à petit feu:

Sache bien qu’une vie parfaite

Mêle victoires et défaites!

 

Si tu veux vivre encore un peu,

Rengaine ta moindre colère,

En vouloir à toute la terre

Te rendra toujours malheureux:

A te monrer trop irascible

Tu te trompes souvent de cible!

 

Si tu veux vivre encore un peu,

Ecarte tes vaines révoltes

Qui ne donnent, comme récoltes,

Que des fruits fades et véreux:

Accepter l’humaine justice

Te fait devenir son complice!

 

Si tu veux vivre encore un peu,

Eloigne de toi cette haine

Qui insidieusement t’enchaîne

Et te conduit au désaveu:

Nul ne peut prétendre sur terre

Avoir quelque droit sur ses frères!

 

Si tu veux vivre encore un peu,

Enterre ta hache de guerre,

Le sang sur ta main meurtrière

Rejaillira sur tes cheveux:

Rien ne vaut de perdre son âme,

Balance ton orgueil aux flammes!

 

Si tu veux vivre encore un peu,

Extrais-toi de ta solitude,

Oublie tes sales habitudes

Ta liberté en est l’enjeu:

Suis les conseils que je te livre

Si, encore un peu tu veux vivre!

 

Robert PASCAL (Le vieux mouchoir)

Editions des écrivains

1...34567

Auteur :

alicee

Ligue française contre la sclérose en plaque

Ligue française contre la sclérose en plaque

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

clin d’oeil

clin d’oeil

Commentaires récents

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Temps chez Alice

Le pays d’Alice

Les visites d’Alice

outils webmaster

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


puysan |
chezjules |
flores |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Didd
| fun top super coi !!
| PAWÔL VWÊ